Décès & solde restant dû

Pourquoi souscrire une assurance décès ?

Malheureusement, 10% d’entre nous n’arrivent pas à l’âge de la retraite !
87% de notre clientèle a bien compris qu’outre la perte émotionnelle, l’impact financier est important…

L’assurance solde restant dû ou ASRD : Afin de protéger votre habitation et votre famille.

Elle couvre le risque de décès en tant qu’emprunteur et rembourse le capital de l’emprunt encore dû (solde restant dû) en cas de décès. Utilisée généralement lors d’un emprunt hypothécaire, elle peut l’être aussi pour tout autre type de crédit tel qu’une voiture par exemple.

L’assurance décès « capital constant  » : Afin de protéger vos proches et/ou votre société

La durée et le montant de la couverture sont déterminés en fonction de votre patrimoine, vos besoins et votre situation financière. Le preneur, l’assuré et le bénéficiaires sont également déterminés en fonction de la situation familiale et/ou professionnelle.

L’assurance donation : Afin de limiter les taxes et frais de succession.

Le coût lié à une donation mobilière enregistrée engendre des frais de 3% à 7,7% sur le montant perçu. Grâce à l’assurance donation, il est possible de couvrir ces frais à un tarif moins élevé que les frais eux-mêmes en couvrant le risque de décès du donateur.

Solution peu connue mais totalement légale, elle permet dans la majorité des cas de limiter les frais liés à la donation en couvrant les droits de succession éventuels.

L’assurance obsèques : Afin d’alléger la peine de vos proches

Les funérailles coûtent en moyenne entre 5.000€ et 7.500€. Outre la prise en charge des frais, vos proches seront également épargnés des tracas liés à un décès.

Cette solution a un but important : si le chagrin reste présent,  elle allège autant que possible les préoccupations administratives et pratiques, souvent désagréables en ces moments de deuil.